Sycomore Happy@Work* : la part belle au capital humain

Genèse du fonds Sycomore Happy@Work*

La philosophie d’investissement qui gouverne au sein de Sycomore AM repose sur une conviction : la création de valeur d’une entreprise n’est durable que si elle est partagée avec l’ensemble de ses parties prenantes – autrement dit, ses investisseurs, ses fournisseurs, ses clients, la société civile et les communautés locales, l’environnement au sens large ainsi que ses collaborateurs.

A l’issue de plus de 20 ans d’expérience au contact des entreprises, notre équipe de gestion a mené une réflexion, en s’efforçant de s’extraire du bruit des marchés financiers. Bilan : les entreprises qui se démarquent dans la durée et qui présentent des parcours boursiers exemplaires ont un point commun… Elles sont marquées par de fortes cultures d’entreprises et par l’engagement de leurs collaborateurs au service du succès collectif de leur société ; in fine par la valorisation de leur capital humain.

Fort de ce constat, l’équipe s’est intéressée davantage à la dimension sociale (« S ») de l’analyse de critères ESG (Environnement, Social et Gouvernance). Les travaux de recherche préexistants en la matière l’ont également appuyée dans sa vision initiale.

D’une part, le mal-être au travail a un coût pour l’entreprise : selon Gallup (2013), le désengagement des employés coûte plus de 450 Mds $ par an à l’industrie américaine et une étude Ipsos (2010) révèle que 42% des salariés estiment que leur mal-être affecte leur performance.

D’autre part, la valorisation du capital humain entraîne les entreprises dans un cercle vertueux. Elles sont plus productives et peuvent générer une croissance pérenne en minimisant leurs risques, avec un turnover et un taux d’absentéisme plus faibles ou une diminution de la fréquence des accidents du travail par exemple.

Sources : 1. Hay Group. 2. UC Berkeley. 3. Forbes. 4. Gallup. 5. Martin Seligman

Ainsi, Sycomore AM a lancé un fonds en juillet 2015 : Sycomore Happy@Work*. Son principe : un fonds de stock picking de valeurs européennes qui investit dans les entreprises accordant une importance particulière à la valorisation du capital humain, premier vecteur de performance. La sélection de valeurs est réalisée au travers d’une analyse fondamentale rigoureuse doublée d’une analyse ESG avec une dimension sociale prépondérante.

Juger de l’épanouissement au travail ? Eléments de méthodologie

En premier lieu, l’analyse interne regroupe l’ensemble des données financières et extra-financières des entreprises de notre univers d’investissement.

Le modèle SPICE structure notre démarche d’analyse financière et ESG. Pleinement intégré à notre outil d’analyse et de valorisation (développé en interne SYCOVALO), il se base sur la prise en compte de plus de 80 critères organisés autour de 5 parties prenantes : Suppliers & Society, People, Investors, Clients & Environment. Au travers d’une notation rigoureuse, l’objectif est de mesurer la création de valeur amenée par une entreprise auprès de chacune de ses parties prenantes.

Pour le fonds Sycomore Happy@Work*, les critères de la partie « People » de l’analyse sont surpondérés. Cette discipline de notation a un impact décisif sur la prime de risque et les objectifs de cours cible qui résultent des valorisations effectuées par notre équipe d’analystes-gérants.

Sur le terrain, l’équipe de gestion effectue des rencontres avec les directions et des visites de sites (usines, magasins, etc.). Ces dernières permettent d’évaluer le climat qui règne dans les bureaux, les outils mis à disposition des salariés pour réaliser leurs missions, la culture d’entreprise… Des questions simples mais pourtant révélatrices orientent les échanges : votre implication est-elle récompensée lorsque l’entreprise affiche de bons résultats ? Votre avis est-il sollicité et pris en compte ? Quelles sont les valeurs de votre société ? Avez-vous facilement accès à des formations ? Recommanderiez-vous votre entreprise à vos proches ?

Des discussions concernant les enquêtes de satisfaction des salariés sont également menées (lorsqu’elles existent) avec les directions des ressources humaines.

Des données externes publiques, des avis d’experts et des sites tels que Viadeo, Glassdoor ou encore Meilleuresentreprises.com complètent l’analyse et renseignent de nombreux avis de salariés sur leurs employeurs.

En outre, la philosophie d’investissement de Sycomore Happy@Work* s’accompagne d’un processus d’engagement fort, au travers de dialogues constructifs avec les dirigeants de chaque entreprise, dans une logique d’amélioration continue et de partage des meilleures innovations sociales.

Enfin, nous avons constitué un comité d’experts aux profils variés, avec lesquels nous collaborons de manière récurrente sur les enjeux de capital humain, pour poursuivre notre réflexion en perpétuel progrès.

L’ensemble de ces faisceaux d’information, utilisés de manière croisée, sont indispensables pour effectuer un travail de valorisation discipliné ainsi que pour apprécier de la manière la plus exhaustive et objective possible, les conditions de bien-être au travail dans les sociétés passées au crible.

Synthèse du processus d’investissement de Sycomore Happy@Work*

Quelques illustrations de valeurs, reflet de la philosophie de Sycomore Happy@Work*

Une véritable révolution s’annonce pour le spécialiste du pneu français : des projets pilotes ont été mis en œuvre sur plusieurs sites pour tester de nouvelles méthodes de management, beaucoup plus participatives et « responsabilisantes ». Les collaborateurs ont ainsi carte blanche pour choisir leur organisation, leurs formations, leurs méthodes de suivi de la production, ou encore leur responsable d’équipe.

Le fournisseur et producteur français d’électricité travaille toujours plus à l’amélioration des relations de travail et du climat qui règne parmi ses collaborateurs. La société a déménagé dans des locaux neufs, très agréables, offrant des lieux d’échanges formels et informels.

La nouvelle cafétéria accueille des réunions trimestrielles qui sont l’occasion de célébrer toutes les nouveautés de l’entreprise, à l’instar de l’arrivée de nouveaux collaborateurs. Le tutoiement entre l’équipe dirigeante et les collaborateurs fait désormais partie des mœurs et plus de 1% des dépenses du groupe sont destinées au budget de son Comité d’Entreprise. Par ailleurs, la fusion mouvementée avec la société Poweo en 2012 semble désormais bien loin, grâce à la construction progressive d’un cadre social fort : une harmonisation sociale a notamment visé un accord sur le temps de travail, la mutuelle, la retraite, les contrats de travail ainsi que les accords d’intéressement et de participation.

*Compartiment de Sycomore Fund Sicav, Luxembourg.

Profil rendement / risque du fonds

Avertissement

Communication à caractère promotionnel. Cette communication n’a pas été élaborée conformément aux dispositions réglementaires visant à promouvoir l’indépendance des analyses financières. Sycomore AM n’est pas soumise à l’interdiction d’effectuer des transactions sur les instruments concernés avant la diffusion de cette communication.
Avant d’investir, consultez le document d’informations clés pour l’investisseur du fonds disponible sur notre site www.sycomore-am.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *